Alchemist: Chemical Warfare

00-Front

Depuis plus de dix ans, Alchemist est un des producteurs les plus en vogue tout en étant un des favoris de l’underground, faisant bouger autant les backpackers que le grand public. Et après avoir encore produit des dizaines, et peut-être même des centaines,  de nouveaux sons pour autant d’artistes, il prend le temps de nous concocter son deuxième album, Chemical Warfare.

Cinq années sont passées depuis 1st Infantry, mais Alchemist ne change rien.  Il a toujours cette touche bien grimey à la prod, et n’invitant que la crème des rappeurs,  comme Snoop Dogg, Jadakiss et Pusha T (Clipse) sur Lose Your Life, KRS-One pour une tuerie intitulée Grand Concourse Benches, ou son pote de longue date, Prodigy pour Keep the Heels, il y a vraiment du lourd. En quinze plages, les featurings défilent, et essayant d’obtenir le meilleur de chacun tout en restant fidèle à son style, il sert ce qu’il faut à ses invités transformant les prods du monsieur en bangers, tel un Eminem backé par un son old school prêt au freestyle, et détruisant tout sur un Chemical Warfare, ou Lil Fame détonnant sur Lights,Camera, Action. D’ailleurs ces deux la n’ont pas seulement en commun d’être d’excellents titres, ils sont aussi assez courts, mais,déjà comme ça, avoir de si bonnes perf par Eminem ou Fame, c’est énorme. On comprend qu’Al ne pouvait passer sur ces tites aussi courts soit-ils, et il en est de même pour un Some Gangster Shit, avec un Fabolous dangereux en mode street. Il prouve aussi l’étendu de son talent élargissant son horizon et confectionnant un beat au BPM accéléré pour  Three 6 Mafia et Juvenile, et faisant de That’ll Work un essaie sudiste concluant. Réussissant aussi avec les honneurs l’exercice crossover, quand il appelle Maxwell et Twista pour un délire Neo-Soul avec le sublime Smile. L’ancien rapper/beatmaker de The Whooligangz  prend aussi le micro, et fait bonne impression aux cotés d’ Ohno (avec qu’il forme le groupe Gangrene)  sur Acts of Violence, comme accompagné de Kool G Rap sur ALC Theme, ou en solo, arrivant à retenir notre attention avec un regard sur son passé titré Take a Look Back.

Sur cet album encore, la palette d’artistes venue poser est assez large, et s’il y a de pures balles, ça donne aussi quelques cuts discutables, comme le Onsight du Dogg Pound, mais, rassurez vous, même en étant chiant, il y a tout au plus deux titres un peu faible.  Pour le reste, avec des feats de qualités, et Al délivrant à la prod avec un son toujours patate, Chemical Warfare est une vraie bombe.

4/5

Keezy Carter

www.rapcypher.com

 

Un commentaire

  1. kalista

    12 années ago

    tres tentant ce Chemical Warfare…

LEAVE A COMMENT